13 bonnes raisons de ne pas consommer de drogue

 

13 bonnes raisons de ne pas consommer de la drogue

 

             Bonjour mes agneaux, aujourd’hui je reviens avec un sujet moins drôle que les autres ,mais qui me tient quand même à coeur, car je suis choquée de voir autant de jeunes qui prennent des substances illicites. Je crois que j’ai été vraiment achevée le jour où une jeune fille qui devait avoir à peine 15 ans m’a demandé si je vendais de la MD. Bon, je ne vais pas faire la morale du siècle, mais voilà, je m’étais dit que 13 petites raisons de ne pas en prendre ne pourraient pas faire de mal.

             Attention ceci est un paragraphe d’introduction ! Je m’excuse par avance auprès de tous ceux que je pourrais choquer/énerver/révolter et tout le tralalalala habituelle, mais qui peut encore prétendre que ce sujet n’est pas au coeur de notre société. N’ayant pas non plus la science-infuse sur ce sujet je vous parlerais que des trois drogues qui, je pense, sont le plus rependues, le cannabis, la cocaïne et l’ecstasy.

  • La drogue ce n’est PAS cool 

                On ne va pas se mentir, pourquoi commencé à en prendre ? Pour faire comme tout le monde, car on ressent le besoin de trouver son identité et on pense qu’on sera plus cool si on en prend comme les autres.

           Mais une personne défoncée est loin d’être « cool », au contraire. Personnellement, je ne me dis pas « wahou, mais cette fille elle est tellement cool à être défoncé, j’aimerais trop que ce soit mon amie ». Au contraire, je préfère laisser les gens dans leur délire, car ça ne m’intéresse pas trop de tenir une conversation avec quelqu’un qui ne comprendra pas un mot de ce que je lui dis.

  • La drogue ne nous donne PAS du courage

             « Bon allez, je vais me fumer un petit joint, ça me donnera du courage pour parler à ce mec qui me plait et tout le tralalala » Ben oui bien sûr et est-ce que tu penses que le dit mec à envie de se taper quelqu’un de totalement défoncé ? Personnellement, je ne pense pas. Il n’y a rien de moins sexy qu’une fille (ou même un mec) totalement arrachés qui ne peut plus tenir deux mots. Peut-être que ça te donnera du courage pour exprimer le fond de ta pensée « Ouaaaaais, tu me plais, je te kiff t’a vu », mais attention, dès fois ce qui va sortir de ta bouche ne ressemblera peut-être pas à la réalité. « Ouais, j’te ken tahi » (mention spéciale au langage de la street !). Si tu as besoin de courage, prend une petite vitamine en vente chez ton pharmacien, un bon café et lance toi. Il y a également le risque que la personne à qui tu parles pense que tu lui dis ça parce que tu es totalement défoncé et donc que tu ne le penses pas vraiment.

  • La drogue ne nous fait PAS passer une meilleure soirée 

       « Allez on va prendre des cachetons ce soir, on va trop kiffer le son ! » Vous connaissez ces personnes qui arrivées à un concert dorment déjà dans un coin de la salle ? Je pense qu’elles se sont dit la même chose. Je me pose une question existentielle, pourquoi écouter de la musique si tu ne l’apprécies qu’en étant totalement drogué ? Il faudrait peut-être penser sérieusement à changer de musique de prédilection.

                En ce qui concerne la petite soirée callée entre pote où tournent les joints (on est sage ce soir), personnellement je trouve qu’être trop « faya » ne nous fait pas passer une super nuit, car on est tout léthargique et que notre seule pensée va aller vers notre lit.

« L’ecstasy provoque des troubles neuropsychiatriques (angoisse, hallucinations), des troubles digestifs et des pertes de connaissance ont été décrits. »

(après si tu veux passer ta soirée aux toilettes, c’est ton problème !)

  • La drogue ne te rend PAS plus performant (ou du moins, pas dans le bon sens). 

             Je pense que c’est la plus grosse connerie que je n’ai jamais entendue, « la drogue améliore les performances au lit ». Quand j’en ai parlé à un de mes amis pour lui demander son avis il m’a tout simplement répondu « Quand ils seront morts, c’est sûr qu’ils seront meilleurs au lit ». Je pense que c’est un peu la roulette russe, un coup tu vas être super performant et un autre tu ne vas même pas pouvoir le faire. Mais qu’est-ce qu’il y a d’excitant là dedans ? Autant ne rien faire. Même si je suis vieux jeux, je pense que ce moment-là doit être un partage entre deux personnes. Expliquez-moi donc où sont le partage et la passion quand on est totalement raide.

               « La cocaïne permet de mieux travailler ». Tu peux peut-être faire plus de truc, plus rapidement, sans ressentir la fatigue, mais je doute de la qualité du travail. Puis après, est-ce que tu peux être fière d’avoir réussi en ayant été totalement défoncée ? Je suis désolée, mais moi ma grande fierté est de tenir des très très longues journées/nuits de travail sans ne prendre aucune drogue, quand je rentre chez moi, je suis hyper fatiguée, mais je me couche en étant fière de moi.

« La cocaïne provoque une augmentation de l'activité psychique et, par conséquent, des insomnies, des pertes de mémoire et des phases d'excitation. »

  • La drogue coute cher (à part si t’achète de la farine mélanger avec un Xanax) 

            Sérieusement, est-ce que ça vaut le coup de dépenser autant de fric pour se mettre mal ? Autant acheter une bouteille chez l’épicier du coin et se mettre une vilaine cuite à l’ancienne, ça coutera moins cher et ça sera légal. Tu vois les toxicos qui font la manche pour se payer un shoot ? Peut-être qu’ils ont commencé comme tout le monde et que ça a finit par dégénérer, qu’ils se sont retrouvés sans un sous, qu’ils ont commencé à avoir des dettes, tout ça pour quoi ? Pour pouvoir planer toujours plus loin.

             Je profite de ce numéro 5 pour parler de la qualité de ce qui est vendu. Les jeunes sont toujours les cibles les plus faciles. On va leur vendre la pire des merdes et comme ils ne s’y connaissent pas trop/n’osent pas faire de réflexion, ils vont prendre sans trop savoir ce que c’est.  (Attention les copains, – 50% sur la C coupé à la mort aux rats, youyou !)

  • LA DROGUE N’EST PAS LÉGALE 

               Et oui, certains pensent l’oublier, mais la consommation de drogue est interdite par la loi. Et les policiers sont plus présents que vous ne le croyez et ils se fondent parfaitement dans la masse. C’est tellement simple de se déguiser en festivalier et de demander à quelqu’un s’il vend de la D. Je ne vais pas vous dire « Soyez prudent à cause de la méchante police » au contraire, si vous vous faites arrêtez, c’est tant pis pour vous. (Bouuuh, je suis méchante !). Et puis trop de gens ignorent ce qu’on encoure si on se fait choper.

« L’usager encourt un an d’emprisonnement, 3 750 euros d’amende ou l’une de ces deux peines seulement. »

  • « Si tu contrôle ta prise de drogue, y a pas de problème ! » FAUX !

              « Alors, si tu prends la moitié d’un cachet à intervalle régulier, c’est tranquille, tu ne peux que passer une bonne soirée. » Et puis après tu trouves que c’est bon, tu gères alors tu vas en reprendre, et puis encore un. Puis tu vas boire un verre, et puis tu vas fumer un joint, et tu vas encore prendre un cachet. Car de toute façon tu gères bien, c’est tranquille. Le discours d’un mec défoncé est tellement incohérent et le pire c’est qu’il semble se prendre très au sérieux. Du moment que tu commences c’est très rapide, tu rentres vite dans une sorte de spirale infernale.

  • Le drogue ne permet PAS d’oublier les problèmes 

                  Tu te sens mal, tu ne sais plus où tu en es, tu as besoin de te changer les idées alors hop hop hop. Seulement, tout le monde sait que la plupart des drogues intensifie ce que tu ressens, alors si tu es au fond du gouffre au moment d’en prendre tu vas vite te retrouver dans un vieux bad trip. Et même si ce n’est pas le cas, tu oublieras pendant quelques temps ce qui ne va pas, mais quand la réalité te reviendra à la gueule de plein fouet ça sera plus la même histoire, ça sera même encore pire. Alors, si ça ne va pas, positive, occupe toi l’esprit et si tu as vraiment de gros problèmes, mieux vaut aller en parler à quelqu’un de compétent qui pourra te donner de vraie solution plutôt que faire confiance à ton dealer. Tu peux également te tourner vers tes amis et ta famille, ils préféreront sûrement te donner des conseils plutôt que de te voir défoncé.

« chez certaines personnes vulnérables, le cannabis peut engendrer ou aggraver un certain nombre de troubles psychiques comme l'anxiété, la panique et favoriser la dépression. Il peut aussi provoquer l'apparition d'une psychose cannabique : il s'agit d'une bouffée délirante qui nécessite une hospitalisation dans un service spécialisé. Le cannabis est également susceptible, chez les sujets prédisposés, de révéler ou d'aggraver les manifestations d'une maladie mentale grave, comme la schizophrénie. »
  • La drogue rend dépendant (et après tu ressembles à une vieille schlag!) 

               J’ai vu plusieurs fois des personnes examiner les lattes de parquet à la recherche d’une poussière de substances illicites, car il fallait qu’il re-plane là maintenant tout de suite. La seule chose que j’ai à dire, c’est que ça fait peine à voir. C’est comme tout, une fois qu’on a commencé on se dit « Ça va, je ne suis pas dépendant, je vais pouvoir en reprendre en connaissance de cause et ça sera encore mieux ». Alors, premièrement, beaucoup de gens qui sont tombés dans le cercle de la drogue nous disent qu’ils recherchent toujours la même sensation que la première fois, mais que ça n’arrive JAMAIS. Est-ce qu’il faut vraiment passer toute sa vie à faire des choix en fonction de la drogue ? Il y a tellement de belles choses à faire que ça serait du gâchis.

  • La drogue tue de milles façons 

            Et non ça n’arrive pas qu’aux autres. Une overdose est vite arrivée, on ne sait pas comment on peut réagir puisque notre corps en soit n’était pas prédestiné à recevoir cette dose. Ce n’est pas comme une allergie aux cacahuètes.

« Une caractéristiques de la cocaïne est de lever les inhibitions, ce qui peut conduire à des actes de violence, des agressions sexuelles, des dépenses compulsives, etc. La sensation de "toute-puissance" entraînée par la cocaïne peut engendrer des passages à l'acte. »

             « Oui mais tu ne peux pas faire d’overdose en fumant un joint. » Ceci est une affirmation véridique (j’ai fait mon TPE sur la drogue). Seulement, être défoncé favorisera la mise en danger, d’où le milles façons du titre. Est-ce que j’ai besoin de donner des exemples ? Conduire sous l’emprise du cannabis, minimiser le danger de certaines situations …

Moi je vous aime trop pour que vous mouriez à cause de ses conneries.

  • La drogue rend moche 

           J’hésitais un peu à mettre ce point, mais en soit il me faisait rire. N’empêche c’est vrai, quelqu’un qui prend des substances aura quelques signes, les lèvres toutes démontées, les yeux totalement exorbités. À long terme, je n’en parle pas, je pense que vous avez tous vu les ravages de la drogue en photo. (Comment veux-tu pécho comme ça ?)

  • La drogue ruine ta vie sociale 

             Quand tu es défoncé, tes amis qui essayent de te résonner sont des connards. Tu les envoies chiez en disant que ce sont des cons, qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent et qu’ils feraient mieux de se décoincer. Mais ils ont tout simplement peur pour toi. Sauf qu’au final, après plusieurs fois à essayer de prendre soin de toi et de te résonner, ils vont en avoir marre et te laisser dans ton délire. Peu à peu, ils vont s’éloigner, ne t’inviteront plus aux soirées. Mais ce n’est pas grave puisque que tu auras tous tes amis de défonce qui te pousseront encore un peu plus vers le bas. (Ceci est ironique)

  • Tu veux rester défoncé à vie ? 

              Malheureusement, cette affirmation est trop vraie. Comme vu précédemment, on ne sait pas comment on va réagir à une première prise de drogue. Mais je ne voulais pas parler ici spécifiquement de la mort. Je voulais plutôt parler des gens qui restent perchés à vie. Car malheureusement ça arrive, et ils passent toutes leurs vies dans un autre monde. Certains même partent tellement loin que c’est comme s’ils étaient morts. Une fois que ça a grillé là-haut, il n’y a pas plus de retour en arrière possible.

 


 

 

                          Je me rends compte à quel point cet article manque de l’humour habituel dont je fais preuve, mais je pense qu’il est important de rester informé sur le sujet. Si vous n’avez jamais pris de drogue, ne commencez pas, il y a tellement d’autre façon de s’amuser. Si vous avez déjà pris des substances bizarres, je ne veux en aucun cas vous rabaisser en écrivant cet article, mais arrêtons ça et allons nous prendre une bonne cuite tous ensemble.

                           Je voulais également faire un petit paragraphe pour toutes les filles qui vont en soirée. Ne laissez pas votre verre n’importe où et même si vous êtes avec des amis. Il n’y a pas que le GHB qui peut se glisser dans une boisson, j’en ai fait la douloureuse expérience il y a quelques temps ce qui est peut-être la raison pour laquelle j’ai écrit cet article. Une prise de drogue involontaire est encore pire.

             Étant donné qu’on est sur un sujet sensible, on peut en parler par mail à n.ana_ash@yahoo.com. J’en profite pour signaler que j’ai un peu de retard dans les réponses sur les mails reçus les dernières semaines mais j’ai eu beaucoup beaucoup de messages, promis je répondrais à tout le monde (en plus là c’est les vacances). Pour les commentaires, on peut débattre comme des adultes mais éviter les messages trop insultants. N’hésitez pas à nous faire part de votre témoignage sur le sujet si vous trouvez cet article utile, n’hésite pas à le partager autour de vous.

Et puis comme toujours vous pouvez me suivre sur facebook et twitter.

 

 

Mes sources : 

http://www.drogues-info-service.fr

http://www.drogues-dependance.fr

 

 

Drogues infos-services : 0 800 23 13 13

Ecoute Cannabis : 0 811 91 20 20

 

 

 

Publicités

Une réponse à “13 bonnes raisons de ne pas consommer de drogue

  1. Salut Anaïs ça fait un bail ! Je suis tombée sur ton blog un peu par hasard. Je trouve cette article très intéressant d’autant plus que j’ai testé ce dont tu parles. Et je suis toute fois d’accord avec toi sur certains points (courage, performance, prix…). Certes ce sont des drogues illégales, mais saurais tu me citer des drogues légales ? Le tabac et l’alcool en font partis. On pourrait très bien appliquer ton article à ces 2 drogues (légales) que ça aurait le même impact. La différence se joue au niveau de la légalité, mais les conséquences de ces produits sont à peu de chose près les mêmes sur l’organisme que les drogues dites illégales (en particulier les douces comme le cannabis). Je terminerai par dire que de toute façon tout produit pris avec excès, alcool, cocaïne, cigarettes et le même le chocolat, est dangereux pour l’organisme.
    Je t’embrasse et bonne continuation pour ce blog que je vais commencer à suivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s